Un bel hommage aux valeurs du sport

Le torchon brûle lentement entre la FIFA et Electronic Arts. Savourons ce moment. La FIFA a d’abord exigé un milliard d’euros sur quatre ans (contre 600 millions auparavant) pour laisser à l’éditeur américain l’exclusivité de la licence dans le jeu vidéo. Electronic Arts a refusé, avant de laisser entendre qu’il pourrait simplement renommer sa franchise FIFA en « EA Sports FC » (la marque vient juste d’être déposée), tout en gardant la possibilité d’exploiter les vrais noms des joueurs grâce à un partenariat avec la Fédération Internationale des Associations de Footballeurs Professionnels. Évidemment, la FIFA est toute colère de ne pas avoir gratté son milliard. Du coup, elle déclare qu’il n’est pas normal qu’un seul éditeur de jeu vidéo (EA, en l’occurrence) détienne l’exclusivité des droits du foot mondial. Cet échange nucléaire entre deux mastodontes obsédés par le profit pourrait conduire à la fin de la franchise FIFA d’Electronic Arts comme on la connaît depuis trente ans. Et personne ne s’en plaindra. A.

Aller à la source
Author: ackboo