SiFive annonce un futur SoC plus rapide que le Cortex-A78 d’ARM

Risc-V est un bébé, l’architecture est très jeune et si elle attire beaucoup les regards, elle n’a probablement pas encore dévoilé qu’une fraction de son potentiel. Pour SiFi,ve cela ne fait aucun doute, à long terme elle passera devant ARM.

Le SiFive P550 est annoncé comme une solution performante et suffisamment intéressante pour qu’Intel l’intègre sans ses futurs processeurs Horse Creek. Pour le moment, nous n’avons pas beaucoup d’informations sur ces futurs processeurs Intel et il est toujours impossible de savoir si il s’agira d’une puce hybride mélangeant RISC-V et x86 ou une puce RISC-V pure. Mais il semble que cette future solution gravée en 7 nm soit suffisamment pertinente pour Intel pour que le fondeur veuille racheter SiFive… Le Performance P550 utilise la microarchitecture U84 de SiFive et peut être associé par 4 pour le même encombrement physique qu’un seul coeur Cortex-A75 tout en offrant une meilleure efficacité. 

SiFive indiquait en juin que ce SoC P550 était le RISC-V le plus performant du moment. Quatre mois plus tard, la marque indique que son nouveau SoC  en cours de développement sera 50% plus rapide et arrivera donc à dépasser la proposition d’ARM avec le Cortex-A78. Cela manque de détails techniques et ce genre de chiffre rond sonne d’un enthousiasme marketing assez classique mais le fait est que l’architecture a clairement du potentiel.

Quelques maigres infos ont été dévoilées en attendant la tenue su RISC-V Summit qui aura lieu en décembre. On sait que la puce sera composée de 16 coeurs et qu’elle tournera à une fréquence allant jusqu’à 3.5 GHz. Elle embarquera 16 Mo de mémoire cache L3 et 2 Mo de cache L2. Ces SoC 64 bits  pourront être utilisés en parallèle dans différents profils de machine. De l’ordinateur personnel au serveur en passant par des solutions mobiles ou embarquées. Les solutions les plus performantes fonctionneront comme des clusters de 128 cœurs.

Le potentiel de RISC-V est vraiment intéressant à suivre. De part son architecture très ouverte et libre de toutes royalties, cette technologie intéresse de plus en plus d’acteurs qui y voient un potentiel énorme pour leur futur. Difficile de voir à quel moment cette architecture sera mûre pour le grand public, l’arrivée d’ARM sur les différents secteurs que cette architecture occupe aujourd’hui ne s’est pas faite en un jour, mais une chose est sûre, le potentiel est là.

Le fait que tout le monde puisse fabriquer des processeurs sur mesures par rapport à ses besoins, pourrait être une vraie révolution dans l’approche des outils informatiques. 

SiFive annonce un futur SoC plus rapide que le Cortex-A78 d’ARM © MiniMachines.net. 2021.

Aller à la source
Author: Pierre Lecourt