Marché de l’IoT en France : tous les chiffres

Pour la majorité des acteurs interrogés, le

Comment se répartissent les plateformes IoT ?

Sur la centaine de projets français analysés en 2022, la moitié disposent de leur propre plateforme IoT. © Media dell’Arte

Pour stocker et analyser les données remontées par les objets connectés, il est nécessaire de se doter d’une plateforme IoT. Plus de 620 plateformes existeraient dans le secteur, selon IoT Report. Quelles sont les plus populaires sur le marché français ? “La réponse à cette question est très compliquée car la pénétration varie en fonction des couches logicielles. Une plateforme est un agrégat de plusieurs couches. Ainsi, sur la partie PaaS, Microsoft Azur et AWS dominent tandis que sur la sécurité, Thalès fournit la plateforme la plus répandue. Au final, les plateformes ne sont pas comparables entre elles car elles apportent des fonctions différentes, du device management à la sécurité, en passant par les applications analytiques”, explique Ouassim Driouchi, senior manager chez Bearing Point. Sans oublier que la majorité des entreprises élaborent leur propre plateforme IoT, indique l’étude Révélations IoT 360 menée en 2022.

Quelle est la répartition des acteurs dans l’IoT ?

Pour aiguiller les utilisateurs finaux qui cherchent des partenaires en fonction de leurs besoins, le JDN a réalisé une infographie interactive de l’écosystème IoT en France en 2022. Après deux mois d’enquête, menée entre mars et mai 2022, le JDN a donc obtenu 507 retours. Dans l’animation ci-dessous, vous pouvez consulter les usages et les réseaux de communication utilisés par chacun des acteurs recensés, ou, dans une démarche inverse, trouver les entreprises en fonction de ces deux critères. Vous pouvez également voir en un coup d’œil quels sont les usages et les réseaux les plus répandus.

Galaxie IOT

Quelles formations pour l’IoT ?

Que ce soit auprès d’éditeurs comme Cartesiam, d’institutions comme la Caisse des dépôts ou de cabinets de recrutement comme Silkhom, le constat est le même : les entreprises manquent de compétences dans l’IoT. “Les entreprises recherchent des profils spécialisés data et web service car un certain nombre d’entre elles développent des plateformes Saas. Les candidats doivent également avoir des compétences en radio fréquence et en électronique. Mais le sujet qui gagne en importance est celui de la sécurité”, commente Thibaut Kowalski, spécialiste IoT au sein du cabinet de recrutement Easy Partner. De plus en plus de formations voient ainsi le jour. Voici la liste des formations repérées par le JDN, en partenariat avec le