L’ONU demande un moratoire sur certains systèmes d’intelligence artificielle

L’ONU estime que l’intelligence artificielle représente trop de risques, tant qu’elle n’est pas clairement contrôlée. Elle appelle les États à mieux définir ses limites et à réglementer.

Aller à la source
Author: