L’IoT et ses applications dans le monde de demain

De l’assistance vocale pour les personnes âgées aux systèmes intelligents de surveillance des patients, en passant par les smart city, l’extension de la connectivité sans intermédiaire humain crée un énorme potentiel pour l’IoT. Et si la pandémie actuelle a retardé de nombreux projets, elle a également joué un rôle de catalyseur pour des changements prévus depuis longtemps.

Malgré les nombreux défis et les complexités du développement de l’IoT, de nombreuses entreprises ont déjà saisi des opportunités offertes par la perspective de l’innovation. La mondialisation a entraîné des changements radicaux dans les affaires, créant de nouveaux espaces de marché et favorisant ainsi l’essor de nouvelles entreprises dans de multiples secteurs. Les technologies IoT sont le moteur de cette révolution numérique.

Par ailleurs, les données IoT sont la forme la plus couramment utilisées dans les smart city, permettant de tout surveiller, du trafic routier jusqu’à la consommation d’énergie dans les foyers et les entreprises, afin de relever les défis économiques, environnementaux et sociaux. Au-delà de ça, de nombreux cas verticaux bénéficient de solutions IoT, allant de l’agriculture à la fabrication, en passant par le retail ou encore la logistique.

Tous les secteurs sont concernés

Dans le domaine de la santé, de puissants dispositifs, comme les inhalateurs connectés et les stylos injecteurs à insuline intelligents, permettent aux patients de mieux gérer et de répondre à leurs propres besoins de santé. Les dispositifs portables, tels que les biocapteurs, permettent aux professionnels de santé de recueillir des données et de surveiller les patients à distance, pour prodiguer des soins, même à distance.

Outre les applications embarquées dans des dispositifs, l’IoT fournit une grande variété de services à ses utilisateurs et génère d’importants volumes de données. En 2020, chaque personne a créé 1,7 Mo de données par seconde. Et d’ici 2025, ce chiffre pourrait monter à 463 exaoctets de données générées chaque jour au total. Une grande partie de ces données ne seront pourtant jamais examinées et aucune information exploitable n’en sera extraite. Par conséquent, les entreprises ont indiscutablement besoin de techniques efficaces pour gérer des données à différents niveaux, car elles collectent, gèrent et analysent ces dernières pour répondre aux attentes des clients.

À mesure que les capacités des objets connectés à Internet continueront de progresser, ils deviendront plus intelligents en combinant des données pour produire des informations plus utiles. Plutôt que de se contenter de transmettre des données brutes, les objets connectés renverront bientôt des informations de plus haut niveau aux machines, aux ordinateurs et aux personnes pour assurer des meilleures évaluations et prises de décision. Cette transformation des données en informations exploitables permettra de prendre des décisions plus rapides et plus intelligentes, ainsi que de contrôler plus efficacement son environnement.

Une approche des données obsolète

Aujourd’hui, les données sont simplement collectées, stockées et analysées ultérieurement bien que cette approche ne soit pas évolutive. Les voitures autonomes devraient par exemple générer et consommer environ 40 téraoctets de données pour huit heures de conduite. Il est donc essentiel d’apprendre à filtrer les données à la source.

Pour que l’IoT continue de se développer, la 5G aura un rôle majeur à jouer. Grâce à une combinaison unique de connectivité ultra-rapide, de couverture étendue et de latence extrêmement faible, la 5G permettra de connecter jusqu’à un million d’appareils par kilomètre carré. Le défi consistera à gérer les données générées par les véhicules, les capteurs intelligents dans les villes, les machines agricoles, industrielles et environnementales.

D’ici 2025, les prévisions indiquent plus de 30 milliards de connexions IoT, soit près de quatre dispositifs par personne, en moyenne. Cependant, alors que les applications IoT à risque prolifèrent, de nombreux défis subsistent pour créer un réseau mondial de dispositifs sécurisés et fonctionnels. Un manque de réglementation peut par exemple poser un risque de sécurité grave, avec un potentiel d’aggravation lié à la multiplication des dispositifs.

Le nouveau monde de l’IoT continue son développement rapide, et il ne faut plus attendre pour s’y préparer. Avec ces immenses opportunités, l’IoT promet de réduire les déchets, les coûts et les désagréments, tout en augmentant l’efficacité. Mais le plus grand attrait de cette technologie est sans doute de permettre de mener une vie plus propre, plus productive et de meilleure qualité. Cependant, de nombreuses recherches et réflexions sont encore nécessaires pour résoudre les problèmes de sécurité et de consommation d’énergie posés par une connectivité IoT sans précédent.

Aller à la source
Author: