Justice. Une enquête est ouverte sur des fichiers d’Alliance citoyenne

Une enquête est ouverte sur l’existence possible de fichiers tenus par l’association Alliance citoyenne, à l’origine du débat sur le burkini dans les piscines grenobloises. L’enquête concerne « des faits d’enregistrement ou conservation de données à caractère personnel sensibles sans le consentement de l’intéressé, délit puni par une peine de 5 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende ».

Aller à la source
Author: