Intel et Apple, Pat Gelsinger veut toujours y croire !

Après des mois de rumeurs, c’était en novembre dernier qu’Apple avait officiellement et publiquement divorcé d’Intel, avec l’introduction de son fameux et puissant M1, une puce maison ARM de 16 milliards de transistors en 5 nm pour équiper MacBook et Mac à la place de la puce Intel traditionnelle. Avec une puce plus puissante que la plupart des solutions alternatives équivalents, Apple avait donc marqué un très grand coup, prouvant encore une fois sa capacité à concevoir du hardware performant sous son propre toit… [Tout lire]

Aller à la source
Author: