Festival de la création artistique numérique à Grenoble, Gaël Tissot à l’ACONIT

L’histoire des hommes et des machines de la collection ACONIT à travers une œuvre sonore.

Le festival DN[A] à Grenoble

Séquence mécanique

Après une année d’attente, le musicien et artiste numérique Gaël Tissot a réussi à visiter les locaux de l’ACONIT pour réaliser son projet “Toposonic-œuvre sonore géolocalisée”, dans le cadre du festival DN[A] de la création artistique numérique.

Organisé par l’ARCAN, le festival s’est déroulé du 27 au 29 mai 2021 dans le quartier Saint Laurent à Grenoble.

Le projet de Gaël Tissot

L’idée de l’artiste est d’enregistrer certaines des machines électromécaniques les plus sonores de la collection de l’ACONIT.

Après une première étape d’enregistrement, il prépare l’ensemble de sons collectés en vue de la production finale.

L’artiste souligne le caractère intéressant de son travail :
« Il ne faut pas sous-estimer le fait que même et surtout les sons peuvent raconter la tradition d’une communauté »


Valoriser l’identité sonore de l’ACONIT

Dans le cadre de nos missions, nous avons toujours parlé de l’importance du patrimoine matériel et aussi immatériel, de l’intérêt de croiser plusieurs disciplines, productions artistiques incluses.

Le chemin de l’artiste a rencontré notre collection dans l’optique de sensibiliser le public à son histoire, en valorisant son identité sonore.

Avec l’aide de Philippe Denoyelle, les machines ont raconté l’environnement des hommes dont le quotidien professionnel était fait de ces sons. Aujourd’hui inconnus pour la plupart des gens, ils sont une partie intégrante de notre collection ACONIT, qui fait réellement revivre l’histoire passée à travers ses hommes et ses machines.




En attendant le résultat final de cette production, découvrez le monde d’expérimentation numérique de Gaël Tissot

Renseignez-vous à propos de l’édition DN[A] 2021 des Arts Numériques à Grenoble

Aller à la source
Author: Elena Bertocchini