Exclusivité Excel 365: Les plages dynamiques (1)

Une plage dynamique s’adapte au nombre de lignes et de colonnes nécessaires à l’expression du résultat, sans nécessiter DECALER

Salut.

Excel 365 dispense de la validation matricielle. En soi, c’est chouette qu’Excel comprenne enfin sur base de la syntaxe que la formule est matricielle. Je crois ne pas me tromper en disant que ça existe depuis toujours sur Libre Office.

Une chouette nouveauté est la plage dynamique. C’est une plage dont la taille va s’adapter à la matrice renvoyée par la formule. J’illustre mon propos par les copies d’écran suivantes où l’on voit la plage de résultat s’adapter à la formule saisie.

Au passage, on notera que les anciennes versions auraient renvoyé uniquement une cellule, celle se trouvant sur la même ligne que la formule, pour autant que la formule soit placée sur une des lignes de la plage d’origine, sous peine d’erreur. Pour arriver au même résultat, on doit, en 365, préfixer l’adresse avec @…

Avec Excel 365, on remarquera que la plage dynamique peut être créée sur n’importe quelle ligne.

On notera également que l’on peut utiliser cette plage dynamique en préfixant sa première cellule de #. On pourrait par exemple récupérer la somme de la plage dynamique créée en F3:F12 comme ceci:

Autre exemple amusant:

Grâce à INDIRECT, on peut variabiliser la taille de la plage dynamique

Rigolo, non? J’explorerai d’autres possibilités plus utiles dans des prochains billets, et nous verrons que cette nouveauté est simplificatrice dans beaucoup de situations.

.

Aller à la source
Author: Pierre Fauconnier