Comment utiliser la commande tree avec des exemples sur Linux

La commande tree liste récursivement les répertoires et les fichiers sous Linux. Les fichiers sont listés de manière indentée sous leurs répertoires.

La commande Tree est similaire à la commande ls qui est connue pour lister les fichiers et les répertoires. La seule différence est que la commande Tree affiche les fichiers et les répertoires sous forme d’arbre. Cette commande n’est pas installée par défaut.

Dans ce tutoriel, je vous montre comment installer et utiliser la commande tree dans Linux avec de nombreux exemples.

Quelle est la syntaxe de la commande tree de Linux

Voici les différentes commandes avec les systèmes de paquets en fonction des distributions Linux :

dnf install tree	 #RHEL/CentOS 7 / Fedora et /RHEL/CentOS 8
sudo apt install tree	 #Ubuntu/Debian
sudo zypper in tree 	 #openSUSE

La syntaxe est la suivante :

tree <répertoire>

Comment utiliser la commande tree avec des exemples (Linux)

Lister le contenu d’un répertoire particulier

Dans tout répertoire contenant plusieurs fichiers/répertoires, entrez la commande tree sans aucun argument comme indiqué ci-dessous :

tree ~/

La sortie affiche les fichiers et les répertoires de votre répertoire de travail actuel. Remarquez comment le contenu d’un répertoire est indenté. Tout en bas, vous trouverez le nombre total de répertoires et de fichiers.

Afficher les fichiers cachés dans la sortie de tree

Par défaut, tree n’affiche pas les fichiers cachés.
Si vous désirez les lister, utilisez l’option -a :

tree -a <répertoire>

Par exemple pour lister aussi les fichiers cachés du /home :

tree -a ~/

Lister uniquement les répertoires

Pour lister le contenu d’un répertoire particulier, mentionnez son nom avec la commande tree.

tree -d <répertoire>

Vous pouvez également mentionner le chemin du répertoire s’il se trouve à l’intérieur d’un autre répertoire.

Liste avec le préfixe du chemin complet

Si vous souhaitez afficher uniquement la liste des répertoires et non les fichiers sous-jacents, vous pouvez utiliser l’indicateur d avec la commande tree comme suit :

tree -f <répertoire>

Afficher la taille des fichiers et des dossiers à l’aide de l’arborescence

Avec l’option s, vous pouvez faire en sorte que la commande tree affiche la taille, en octets, de tous les fichiers et dossiers de votre répertoire.

tree -s <répertoire>

Cela vous aide à déterminer les éléments qui prennent beaucoup d’espace sur votre système et à vous débarrasser des éléments inutiles.

Trier la sortie de la commande tree

La commande Tree vous donne également des options pour trier la sortie. Ces options sont les suivantes :

  • -v : Trier la sortie par version
  • -r : Trier la sortie par ordre alphabétique inverse
  • -t : Trier la sortie par heure de dernière modification au lieu de l’ordre alphabétique
tree -t <répertoire>
tree -r <répertoire>

Afficher les autorisations de lecture/écriture des fichiers et des dossiers

Grâce à l’indicateur p de la commande Tree, vous pouvez afficher les autorisations de lecture, d’écriture et de suppression sur les fichiers et dossiers répertoriés.

tree -p <répertoire>

Ainsi, avant de vouloir effectuer une opération sur un fichier et un dossier, vous pouvez d’abord connaître et éventuellement modifier les autorisations dont vous disposez sur un élément spécifique.

Afficher le type de fichier et les autorisations

Il existe également quelques options de fichier utiles prises en charge par tree, telles que -p qui affiche le type de fichier et les autorisations pour chaque fichier de manière similaire à la commande ls -l.

tree -f -p <répertoire>

Afficher les utilisateurs et groupes

De plus, pour afficher le nom d’utilisateur (ou UID si aucun nom d’utilisateur n’est disponible) de chaque fichier, utilisez l’option -u, et l’option -g affiche le nom du groupe (ou GID si aucun nom de groupe n’est disponible).
Vous pouvez combiner les options -p, -u et -g pour faire une longue liste similaire à la commande ls -l.

tree -f -pug <répertoire>

Afficher les dernières modifications de fichiers

Pour afficher la date de la dernière modification pour chaque sous-répertoire ou fichier, utilisez les options -D comme suit

tree -f -pug -h -D <répertoire>

Lister le contenu d’un répertoire jusqu’à un certain niveau/profondeur

Au lieu de lister tout le contenu de votre répertoire, vous pouvez configurer la commande tree pour afficher l’arbre jusqu’à un certain niveau ou profondeur. Par exemple, le niveau 1 de la commande Tree n’affichera que la liste du dossier donné et non celle de ses sous-dossiers. Voici comment utiliser la syntaxe :

tree -L [n]

La commande suivante n’affichera que les sous-répertoires (avec l’aide de l’indicateur -d) du répertoire courant et non l’arbre plus étendu.

tree -d -L 1

Imprimer la liste des fichiers contenant un motif spécifique

Vous pouvez utiliser la commande Tree pour n’afficher que les fichiers contenant un motif spécifique. Voici la syntaxe pour spécifier le motif :

 tree -P [[pattern]*]/[*[pattern]]/[[*pattern*]]

Dans cet exemple, j’utilise la commande tree pour lister les fichiers commençant par le mot clé “doc” :

 tree -P *doc*

Imprimer la sortie de la commande Tree dans un fichier

Si vous souhaitez imprimer le résultat de la commande tree dans un fichier, vous pouvez utiliser la syntaxe suivante :

 tree -o <fichier>

La commande suivante imprimera la liste de tous les fichiers et dossiers du répertoire /home dans un fichier HTML nommé monfichier.html

tree ~/ -o monfichier.html

L’article Comment utiliser la commande tree avec des exemples sur Linux est apparu en premier sur malekal.com.

Aller à la source
Author: malekalmorte