Comment l’IA permet de mieux recruter et former ses talents

Par Marie WEISS pour CELGE

 

Selon le sixième baromètre des DRH Gras Savoye Willis Towers Watson, RH&M et ABV Group qui vient d’être publié : 44 % des DRH souhaitent moderniser leur métier (1). Si la transformation numérique est une « priorité majeure » pour plus d’une entreprise interrogée sur trois, la majorité des DRH (88 %) veulent « soutenir et accompagner cette transformation ». Pour plus d’un tiers d’entre eux, l’IA se positionne comme un outil de nouvelle génération pour recruter et gérer ses équipes.

 

La combinaison de l’intelligence artificielle et du big data offre de nouvelles perspectives aux DRH qui peuvent enfin se concentrer sur l’humain. En effet, de nombreuses actions à faible valeur ajoutée sont effectuées par des robots. La valeur ajoutée des équipes RH est sublimée grâce au numérique. On notera que la crise sanitaire a accéléré cette tendance et que les Directions des ressources humaines utilisent désormais de nouvelles solutions. 

Quand le Big data simplifie la gestion des données RH

 

Les équipes RH gèrent de larges volumes de données et souvent en temps réel. Désormais, la réunion de l’Intelligence artificielle et du Big data autorise une analyse holistique des profils, des acquis et des parcours des collaborateurs, par un traitement des données du SIRH et des autres données.

 

Quand IA et recrutement se complètent

 

1) Repenser les modes de recrutement

Une étude de l’Apec précisait il y a deux ans que 27 % des entreprises de plus de 50 salariés utilisaient l’intelligence artificielle pour procéder à la présélection des CV par mots-clés. Cette dernière joue alors un rôle important dans certains processus. 

 

2) De nouvelles manières de réaliser des entretiens

Les boots sont désormais fréquemment utilisés pour effectuer des entretiens avec les candidats pour de premiers contacts. En ce sens, l’Intelligence artificielle analyse certains éléments comportementaux pour réaliser une première sélection. La personnalité, les émotions peuvent ainsi rapidement être prises en compte par l’IA.

 

À travers ces éléments, il apparait que l’intelligence artificielle et les technologies Big data sont de nouveaux alliés pour les DRH. Pour autant, le contact humain sera toujours nécessaire à un moment. En effet, des RH sans prise en compte de l’humain ne peuvent exister. Enfin, il faut garder en mémoire que l’IA est un vrai facilitateur pour les équipes Ressources humaines à l’occasion des processus de recrutement, mais également au moment de l’onboarding et de la gestion des compétences des équipes.

 

(1) Baromètre des DRH – Édition 2021, menée 8 décembre au 31 janvier 2021 par questionnaire en ligne auprès de 120 DRH d’entreprises (toutes tailles et secteurs).

 

Aller à la source
Author: admin