Au père de mon enfant, si tu savais le nombre de fois où je me suis imaginée être à ta place

À toi, l’homme qui partage ma vie, le père de mon enfant, Si tu savais le nombre de fois où je me suis imaginée être à ta place. Il m’arrive souvent d’envier tes nuits tranquilles où les pleurs n’arrivent même pas à te réveiller. Cette tranquillité d’esprit, apportée par la certitude de ne pas avoir Lire la suite…

Cet article Au père de mon enfant, si tu savais le nombre de fois où je me suis imaginée être à ta place est apparu en premier sur La parfaite maman cinglante.