Apple testerait des écrans à encre électronique pour du pliable

Apple s’intéresse aux écrans d’E Ink pour de possibles applications en écrans secondaires sur des appareils pliables, indique l’analyste Ming-Chi Kuo. La Pomme mènerait des tests avec cette technologie et plus particulièrement maintenant que des progrès ont été réalisés pour les versions couleur. Les écrans E Ink en couleur ont potentiellement les moyens de devenir beaucoup plus présents dans les produits courants, estime Ming-Chi Kuo.

On se doute assez bien qu’Apple garde un œil sur les développements des technologies qui peuvent intéresser ses produits. Dans l’état de l’art actuel des écrans E Ink couleur, il n’y a pas encore matière à remplacer un OLED ou LCD de smartphone et, a fortiori, de tablette. Mais plutôt de servir de petit afficheur secondaire comme on en voit parfois sur les smartphones pliables, pour distiller de brèves informations.

E Ink a présenté le mois dernier trois nouveaux types d’écran couleurs. Les progrès sont importants face aux précédentes générations, tout en étant encore loin d’égaler un simple écran LCD.

E Ink Gallery : un écran à 50 000 couleurs pour rivaliser avec les écrans LCD et OLED

On est passé de 4 096 couleurs à 50 000 ; les temps de rafraîchissement qui pouvaient aller jusqu’à 2 secondes pour un changement d’image s’ouvrent à des capacités de lecteur de vidéos. Mais les délais vont encore de 500 ms pour le mode d’affichage couleur rapide à 750 ms pour le mode standard et jusqu’à 1000 ms pour afficher les couleurs le mieux possible. Les contrastes ont progressé de 30 %, mais il n’y a pas cet éclat que l’on connait avec les LCD/OLED par exemple. Bref c’est beaucoup mieux mais toujours limité.

Pour autant, ces écrans savent eux aussi se plier et on peut les utiliser avec des stylets. Pas mal de compromis mais une technologie qui avance et si Apple avait quelques intentions de s’en servir, ce serait à l’horizon de quelques années a priori.

Dans le champ des écrans à encre électronique en noir et blanc, le norvégien ReMarkable a annoncé il y a quelques jours avoir vendu un million de ses tablettes depuis la première commercialisation il y a 5 ans.

ReMarkable : deuxième essai pour la tablette à encre électronique

Aller à la source
Author: