À toi, ma fille qui me ressemble déjà beaucoup

À toi, ma fille qui me ressemble déjà beaucoup, J’aimerais te dire que si tu me vois m’agiter parce que le repas n’est pas prêt, que la laveuse n’est pas lancée et que le salon en désordre, ce n’est pas un exemple à suivre; l’ordre est subjectif et l’on gagne souvent à repousser certaines choses Lire la suite…

Cet article À toi, ma fille qui me ressemble déjà beaucoup est apparu en premier sur La parfaite maman cinglante.